Revenir à l'accueil


A l'intérieur des Terres, les couleurs sont multiples, et s'il y a dans les Cieux un si bel arc-en-ciel, on peut dire qu'ici-bas, nous avons l'arc-en-terre. Et du bleu indigo au fameux mauve fuchsia, en passant par le noir des grands Lacs millénaires, l'éternel vert émeraude des forêts, des prairies, l'argenté des torrents et le jaune scintillant des baies en floraison, sans oublier le rouge des crépuscules sans nom et le blanc des nuages parfois si bas, si las, c'est toute la Création qui s'irise de mille feux. Une palette à peintre aux pinceaux gigantesques. Les couleurs viennent de là et se déversent ailleurs. Toutes les nuances du Monde ont pris naissance ici, et les plus merveilleuses y sont restées aussi.
Sorrento Terrace, Dalkey (Dublin SE)
Et c'est bien parce que l'Homme n'y dominera jamais rien d'autre que lui-même, que la nature y garde sa vierge faërie. Les saisons même y sont ce qu'elles veulent bien être. En une seule journée, on peut les vivre toutes. Au matin, le printemps qui donne vie au jour; à midi, c'est l'été qui réchauffe la lande et fait s'ouvrir les fleurs; l'après-midi, l'automne et ses pluies qui tapissent l'herbe et la rendent magique; et la mort du jour, l'hiver et ses frimas qui noircissent les espaces et remplissent tous les pubs.

Haut de page
Ouvrir d'autres portes...

vers d'autres paysages.